Retourner au blog

webinar_speakers

23 juin 2020

TPE – PME : comment garder la main sur votre trésorerie post-confinement ?

Suite à la situation inédite engendrée par la COVID-19, une multitude de TPE - PME se sont retrouvées mises à mal : liquidation, redressement judiciaire, trésorerie qui s’essouffle, baisse du chiffre d’affaires, faillite… 

Maintenant que le confinement a été levé, et que les aides de l’Etat vont se tarir, le plus important aujourd’hui est de tirer les bonnes leçons et connaître les bonnes habitudes à adopter quant à la gestion de votre trésorerie. En ces temps difficiles, cette dernière est devenue vitale.

Finexkap s’est donc réuni avec Upflow, Agicap et Privateaser à l’occasion d’un webinar afin de vous donner les best practices pour garder la main sur votre trésorerie.

Tour d'horizon des techniques à adopter pour avoir le contrôle sur votre trésorerie

Le pilotage de votre cash

Pour Frédéric Bernard, Product Marketing Manager chez Agicap, les deux mots d’ordre à retenir pour maîtriser au mieux votre trésorerie sont le suivi et le prévisionnel de trésorerie. 

Mettez un point d’honneur à toujours connaître sur les bouts des doigts vos sorties ainsi que vos rentrées de cash et de vérifier jour après jour la bonne santé de votre trésorerie. C’est primordial pour anticiper et prévoir.

Pour cela, il convient d’établir un tableau de bord synthétique et d’effectuer des veilles régulières sur vos statistiques de flux entrants et sortants. Agicap vous conseille également de mettre en place des scénarii qui vous aideront et vous pousseront à la prise de décision et, surtout, à réagir de la meilleure des manières et de façon préparée lors d’un imprévu. 

Ces tableaux de bord sont bien-sûr réalisables à la main sur un simple fichier Excel. Pour les pratiquants d’Excel, veillez bien à être rigoureux et pointilleux sur votre pilotage de trésorerie. Un écart, une erreur ou tout simplement une virgule mal placée peut vous coûter très cher. 

Cependant, si vous désirez avoir un outil automatisé, tout-en-un et personnalisé, nous vous invitons à en découvrir plus sur le logiciel de trésorerie d’Agicap.

Pourquoi financer vos factures ?

Car c’est tout simplement le meilleur moyen de financer et améliorer rapidement votre trésorerie.

De manière historique, il a toujours existé plusieurs façons de se financer à court-terme, et notamment le crédit qui dont la mise en place est souvent longue et problématique pour les plus petites entreprises, ou la mobilisation de créances dont l’affacturage fait partie et qui fait référence au paiement par anticipation des factures non échues.

Avec l’apparition des Fintechs, des solutions plus rapides, plus souples et plus adaptées au monde des TPE - PME ont vu le jour.

Arthur de Catheu, CEO chez Finexkap vous invite à toujours être pro-actif sur votre trésorerie et d’utiliser les bons outils de gestion de trésorerie adaptés aux TPE - PME. 

Privilégiez les solutions non-engageants et tâchez de différencier votre trésorerie conjoncturelle, c’est-à-dire les événements que vous ne pouvez pas anticiper, de votre trésorerie structurelle, souvent liée à votre business model.

Finexkap mise sur sa technologie innovante afin de traiter les inscriptions et demandes de financement en 24h, d’avoir un mode de fonctionnement souple et sans engagement pour vous permettre de vous concentrer sur votre business.

- Gérer efficacement le suivi de ses factures

Erreur commune qui retarde relativement l’entrée de cash dans votre trésorerie : attendre qu’une facture arrive à échéance avant de la relancer. 

Concrètement, comment faire pour éviter de mettre à mal votre trésorerie au niveau du poste clients ? Pour Alexandre Louisy, CEO chez Upflow, il est indispensable, voire fondamental, de procéder à un pilotage ainsi qu’à un suivi régulier de ses factures.

Pour les grandes structures qui facturent beaucoup notamment, les fonctionnalités disponibles chez Upflow permettent un pilotage et un suivi optimal afin de vos factures en temps réel.

L'élément à retenir est le suivant : “mieux vaut récupérer 80% d’une facture que rien du tout”. D’ailleurs, si besoin, n’hésitez pas à renégocier certains aspects de vos contrats : acceptez l’étalement des factures ou bien le paiement par carte bleue par exemple.

Bien-sûr, restez toujours bienveillants, adaptez-vous à la situation de chacun et faites preuve de discernement. Parfois, une simple question ou une main tendue peut débloquer une situation.

 

- L’exemple de Privateaser : comment l’entreprise a-t-elle tenu le cap durant le confinement ?

Privateaser a su anticiper et gérer la crise en mettant notamment en place des revues de cash toutes les semaines, en faisant part d'une grande attention aux postes clients et fournisseurs, en boostant ses recouvrements et en demandant à ses prestataires de payer sans délai les factures échues : tout cela dans le cadre d'un suivi extrêmement précis.

Pour Alexandre Paepegaey, CEO chez Privateaser, il est primordial de réduire ses besoins en fonds de roulement (BFR) en cette période. Ainsi, pour le suivi de facture clients, l'entreprise a opté pour le prélèvement automatique et le paiement par carte bleue afin de rendre l’expérience client et le règlement le plus agréables et le plus simples possibles.

Privateaser utilise également des outils de suivi tel que l’envoi d’un email 7 jours après l’émission d’une facture en guise de relance. Ce plan d’emailing pro-actif se termine toujours avec une question à chaque fin d’email : une question qui appelle une réponse. Mettez donc toutes les chances de votre côté.

 

Pour voir ou revoir le replay du webinar dans son intégralité, cliquez ici.

fr_FRFR
en_GBEN fr_FRFR