Retourner au blog

map of the world

16 octobre 2020

TPE – PME : pourquoi et comment s’implanter à l’international ?

On estime que pour une PME qui s’internationalise, les investissements peuvent prendre jusqu'à 1 voire 3 ans pour devenir rentables. En effet, la première année est généralement considérée comme la plus coûteuse en termes de dépenses : recrutement, locaux, participation aux salons / forums, développement du produit / service, prospection commerciale… 

 

Pourquoi s’internationaliser ?

- Un fort levier de croissance

Pour la simple bonne raison que vous allez pouvoir augmenter votre chiffre d'affaires ! En effet, s’implanter à l’étranger vous permet soit de divertir vos offres (nouveaux produits, nouvelles gammes adaptés au(x) pays), soit de renouveler vos modèles économiques. Dans les deux cas, c’est un très bon tremplin et un excellent moyen de saisir de nouveaux marchés, des marchés de niche notamment, et d’acquérir de nouveaux clients.

 

- Développer sa marque 

S’internationaliser c’est aussi gagner en notoriété et en visibilité pour sa marque ! C’est se faire connaître au niveau mondial, c’est faire parler de sa marque à travers différentes langues et cultures. Avec une nouvelle identité de marque, votre entreprise paraîtra beaucoup plus dynamique, attrayante et innovante.

 

S’implanter à l’étranger : comment faire ?

- Analyser et étudier le pays

Tout d’abord, avant de vous lancer, il paraît primordial d’étudier le(s) pays où vous souhaitez vous lancer. De nombreuses fiches pays ou bien études sont disponibles sur internet, sur les sites de commerce international tels que Le Moci ou encore la Coface. Ces derniers vous permettent notamment d’étudier et  d’analyser les risques ainsi que l’environnement du pays concerné. D’un point de vue global, il est également essentiel d’analyser l’aspect fiscal et juridique du pays.

Bien entendu, une étude du pays est importante, mais n’oubliez pas également d’étudier les habitudes de consommation, la culture du pays, les pratiques commerciales et surtout la concurrence sur place. Ces différentes recherches vous permettront de connaître au mieux le(s) pays et d’éviter les mauvaises surprises. 

 

- Se faire accompagner : les organismes pour aider et financer son développement à l’international

 

De nombreux organismes sont disponibles pour vous accompagner. En voici quelques-unes :

- Business France : cette agence accompagne essentiellement les entreprises françaises dans leur développement et investissement internationaux. Elle est présente pour répondre à toutes vos questions afin de réussir au mieux vos projets internationaux.

- Les Chambres de Commerce et d’Industrie (CCI) : ces organismes œuvrent pour accompagner les entreprises françaises à s’implanter à l’étranger en fournissant conseils, outils et informations pour la bonne réussite de leurs activités dans de nouveaux pays.

- Bpifrance : banque publique d’investissement, Bpifrance soutient les TPE et ETI dans leur problématique de développement et d'expansion à l’export.

 

- Anticiper : prospecter même à distance 

Avant de sauter le pas et préparer les nouveaux locaux à l’étranger, pensez déjà à prospecter, même en France ! En effet, renseignez-vous, faites du sourcing afin d’avoir une liste de prospects intéressants à contacter. Sans même avoir à vous déplacer, vous pouvez déjà vous faire une idée des potentiels clients et même de vous faire un réseau à distance.

À savoir : la Bpifrance vous propose une offre appelée l'Assurance Prospection qui aident les entreprises à s’externaliser en indemnisant notamment les dépenses liées au Marketing (création de site internet, études de marché, adaptation produit, foires, salons…), aux déplacements et séjours à l’international ou encore aux recrutements des salariés et formations si besoin.

 

- Gérer l’aspect administratif

Pour terminer et c’est sûrement la tâche la moins amusante, c’est de gérer tous les aspects administratifs et ressources humaines avant votre départ : dépôt du nom de marque à l’étranger, demande de visa, statut des salariés, assurances… Pensez à tout !

 

TPE – PME : 5 conseils pour vous prémunir contre les fraudes en ligne

fr_FRFR
en_GBEN fr_FRFR