Retourner au blog

Mask-covid19

31 March 2020

[COVID-19] Freelances, travailleurs indépendants : comment gérer vos difficultés de trésorerie face à l’épidémie du coronavirus ?

 - Avant toute chose, toutes les équipes de Finexkap souhaiteraient saluer le personnel soignant et, plus généralement, tout le système de santé français qui fait face aujourd’hui à une crise sanitaire sans précédent. Soyons solidaires et, ensemble, nous saurons surmonter toutes les difficultés 🙏 - 

Parmi les multiples industries touchées et affectées par la maladie du Covid 19, que ce soit les industries de la santé, de l’agroalimentaire, du BTP mais aussi de l’hôtellerie, n’oublions pas également que les freelances et travailleurs indépendants souffrent face à cette épidémie qui plonge tout un pays, toute une économie mondiale au plus bas.

Chaque auto-entrepreneur, indépendant ou freelance a été pris de court par les directives légitimes du Président de la République française, Emmanuel Macron, imposant de pratiquer le télétravail lorsque cela est possible, mais surtout de fermer les portes de son entreprise et de rester confiné chez soi.

Ainsi, comment gérer sa trésorerie lorsqu’on est auto-entrepreneur et que le loyer reste à payer, ou lorsque le salaire de ses employés doit être versé à la fin du mois ? Comment rester confiné lorsque son activité, son entreprise sont en danger et risquent de ne pas survivre à cette crise ?

Parlons de business, mais n'oublions pas également la gestion de la crise sanitaire qui a des conséquences directes sur sa vie personnelle ainsi que sa propre santé, celle de son entourage et de ses équipes : comment se protéger face à la maladie ? Comment gérer le télétravail avec ses enfants à ses côtés ?

Toutes ces questions auxquelles un indépendant se pose forcément durant cette situation exceptionnelle est inquiétante. Et légitime. 

Finexkap est à vos côtés pour vous rassurer, vous renseigner, mais surtout, pour vous apporter des solutions. Alors en voici quelques-unes :

  • Les aides financières proposées par l’État français :

- Aide de 1 500€ : pour les micro-entrepreneurs, indépendants mais également pour les TPE, ce fonds de solidarité a pour but de venir en aide en urgence à tous les magasins non-alimentaires et restaurateurs dont le chiffre d’affaires annuel est inférieur à 1 million d’euros et qui connaissent une fermeture de leur établissement ou dont le chiffre d’affaires a diminué d'au moins 70% (la baisse du chiffre d’affaires concerne celui du mois de mars 2020 par rapport au mois de mars 2019). Cette aide sera mise en place dès le 31 mars.

- Factures d’eau, d’électricité et de gaz suspendues :  le Président de la République l’a annoncé lui-même durant son allocution du lundi 16 mars, pour les plus petites entreprises en difficulté, le paiement de leurs factures d’eau, d’électricité ou de gaz sera interrompu durant toute la crise sanitaire. Il suffit d’adresser une demande auprès de votre fournisseur.

- Le report de loyer est possible : en effet, si votre bailleur donne son accord pour reporter le paiement de votre loyer professionnel, vous n’aurez pas à débourser de l’argent durant une certaine période, selon ce que le bailleur voudra bien vous accorder.

- Le report des impôts : ce report s’adresse particulièrement aux travailleurs indépendants qui ont la possibilité de reporter le paiement de leurs impôts de 1 à 3 mois. Il suffit simplement d’en faire la demande sur le site Impots.gouv.fr avant le 22 de chaque mois afin que votre demande soit bien prise en compte pour le mois en cours.

  • Quelques initiatives proposées par la Fintech française :

L’État français offre de nombreuses solutions pour aider chacun des travailleurs indépendants à faire face à cette période de crise. Mais la Fintech répond également présente et prend des initiatives destinées à répondre aux besoins actuels des particuliers mais aussi des entreprises.

Un tour d’horizon rapide de ces initiatives :

- Qonto : la néo-banque ne facture plus la création de carte de paiement virtuelle durant toute la durée de la crise sanitaire, cartes de paiement virtuelles qui permettent notamment aux indépendants de payer leurs abonnements et achats en ligne. Qonto offre également 2 mois d’essai gratuit à tous les nouveaux clients, qu’il s’agisse d'entreprises existantes ou de sociétés en création, jusqu’au 30 avril inclus. 

 

- Trésoria : la Fintech agrégeant plus de 50 acteurs financiers pour répondre aux besoins de financement des chefs d’entreprise (TPE - PME, artisans, commerçants, indépendants...), accompagne les chefs d’entreprise dans leurs démarches bancaires et les guide également durant la construction de leurs dossiers de prêts chez Bpifrance. Trésoria a également créé un groupe d'entraide sur Facebook destiné aux chefs d’entreprise, afin de répondre à toutes leurs questions reliées aux solutions de financement. Finexkap figure dans ce groupe parmi de nombreux autres partenaires financiers.

 

- Lydia : l’application de paiement mobile a mis en place un dispositif afin de permettre aux personnels de santé indépendants, aux artisans, professions libérales et petits commerçants d’assurer la continuité de leurs services, avec notamment : une création de compte simplifiée, un support utilisateurs dédié et enfin, une gratuité du service intégrale jusqu’au 30 juin. 

  • Le soutien et l’accompagnement de Finexkap face à la crise :

Comme nous vous l’avons précisé, Finexkap est là à vos côtés pour vous accompagner et vous soutenir face à cette période de crise. Par quelles mesures ?

- Finexkap assure la continuité de ses activités et soutient plus de 2 500 entreprises, soit des dizaines de milliers d'emplois. 

- Nous souhaitons rendre accessible à tous les indépendants, micro-entrepreneurs, artisans, commerçants ou encore freelances, une trésorerie saine qui saura peut-être vous aider à vous relever. Ainsi, les abonnements à nos offres Cash Solo and Cash Creation, ainsi que les frais d’analyse par client, vous seront remboursés tous les mois durant toute la crise sanitaire.

- Nous soutenons également nos collègues Factors ainsi que l’Association française des sociétés financières (ASF) dans l’idée de permettre aux sociétés d'affacturage de bénéficier du fonds de garantie de 300 milliards d’euros mis en place par l’Etat, afin de pouvoir garantir le recouvrement des financements tout au long de la crise sanitaire. 

- Enfin, avec Finexpay, vous pouvez proposer à vos clients de bénéficier d’une extension de délais de paiement des achats professionnels jusqu'à 90 jours en plus des conditions commerciales habituelles.

Pour aller plus loin : 

- Aide aux auto-entrepreneurs : Mode d’emploi - FNAE

- Kit de suivi pour les startups - France Digital 

- Questions/Réponses pour les entreprises et salariés - Ministère du Travail

- Les mesures de soutien et les contacts utiles pour vous accompagner - Le Gouvernement

en_GBEnglish (UK)
fr_FRFrançais en_GBEnglish (UK)